1.   L’outillage de base en Mer

 

Pour partir en Mer, il faut toujours être équipé.

 

Mais que doit-on mettre dans sa caisse à outils ?

 

Voici la liste des outils que vous devez toujours avoir dans votre bateau afin d’être dans la possibilité d’intervenir sur votre moteur ou une autre partie de votre bateau. (NB : La meilleure des précautions est d’avoir tout en double).

 

Deux couteaux :

 

Le couteau de poche : objet très personnel selon ses préférences.

Le poignard qui reste dans la caisse à outils :

Procurez-vous un couteau de bonne qualité qui résiste à la rouille et très coupant car vous pourriez en avoir besoin pour couper un bout.

 


 

Le marteau : Toujours utile pour débloquer une pièce ou autre  


 

Les tournevis : Il vous en faut quatre au minimum.

 

 

Le tournevis cruciforme :

 

 

Le tournevis de 8 à 10 mm pour la grosse mécanique :

 

 

 

Le tournevis de 6 mm pour le reste :

 

Le tournevis de 3 mm pour tout ce qui électricité :

 


 

Les clés :

 

Je vous recommande d’acheter le pack afin de couvrir 8 à 23 mm, tout ce qu’il faut pour intervenir sur les moteurs européens et japonais.


 

La clé mixte à l’œil est ce qu’il y a de plus précis :

 


 

Les clés à pipe pour accéder aux écrous enchâssés

 


 

Les clésAllen pour les vis aux six pans creux

 


 

La pince universelle permet de couper de petits câbles et intervenir sur les pièces délicates

 


Attention, elle ne remplace pas la pince coupante ni la pince crocodile que vous devez également vous procurer !

 

 

Les deux clés à molette qui s’adaptent aux écrous de toutes les dimensions.

 

Cependant, en cas de mauvais réglage de son écartement elle abîme les pans de l’écrou avec le jeu.

A utiliser qu’à défaut de la clé plate pour éviter d’être dans l’impossibilité de remonter la pièce par la suite.

 

Il vous faut :

 

La petite qui va jusqu’à 13 mm d’ouverture :

 


 

La grande qui va jusqu’à 34 mm :

 


 

La pince étau : indispensable pour poser votre travail de mécanique.

 


 

Elle permet de bloquer un élément pour travailler dessus ; de serrer deux pièces entre elles pour les percer ; d’arracher une goupille cisaillée, etc.

 

Elle s’adapte à toutes les formes de pièces grâce à ses mâchoires parallèles et son ouverture réglable.

 

Attention, procurez-vous une solide planche en bois afin de pouvoir travailler sur un espace dégagé et éviter d’intervenir sur la table de votre carré ou pire sur la table à cartes.

 

La lime métal : permet d’ébarber une pièce métallique sciée, mais aussi de rectifier un tournevis ébréché.

 

Deux possibilités s’offrent à vous :

 

La lime douce demi-ronde

 


 

Ou la lime plate 

 


 

La scie à métaux : elle assure une coupe franche et nette sur tous les métaux, le polyester et le bois grâce à ses petites dents. Prudence cependant car les lames sont fragiles et il vous en faudra deux voire trois de rechange.

 


 

Attention pour le polyester et le bois, la partie à scier ne doit pas être plus haute que la monture.

 

La clé à sangle : c’est l’outil spécifique à embarquer quand vous avez un moteur diesel !

Elle sert à démonter les filtres jetables lorsque vous effectuez votre vidange.

 


 

La clé à bougie : Elle sert pour le moteur hors-bord (celui de votre annexe si vous avez un voilier) et est indispensable pour la démonter.

 


 

La brosse métallique : elle sert à nettoyer la bougie de votre moteur afin d’éviter qu’elle ne s’encrasse (cf article : entretien courant du moteur in-bord ; entretiens courant du moteur hors-bord)

 


 

Une cale d’épaisseur : elle sert à vérifier l’écartement de leur électrodes ;

 


 

Voilà !

N’hésitez pas à Commenter et Partager !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contactez nous

Nous ne sommes pas en ligne actuellement, mais laissez nous votre message et nous reviendrons vers vous dès que possible.

En cours d’envoi

©2017 Amiral'Fix

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account